Lingettes humides lavables

Des lingettes pour les petits popotins et les plus grands, c’est pratique et hygiénique. Néanmoins, entre déchets, produits toxiques et chers, je suis moyennement tentée. Solution ? Les faire !

Le matériel:

  • 1 serviette découpé en morceaux de 20X10cm, [récupéré]
  • 500 ml d’eau bouilli 5 min [environ 0.20€]
  • 4 cuillère de savon pour bébé, [1.15€ soit 0.345€]
  • 4 cuillères d’huile végétal (olive, jojoba), [5.95€ le litre soit 0.089€]
  • 1 bocal 500 ml type Masson, [récupéré]
  • 3-4 gouttes d’huile essentielle de Camomille romaine [14,90€ les 5 ml soit 0.596€ les 4 gouttes].

Réaliser ses propres lingettes humides lavables, c’est d’une facilité déconcertante.

  • Etape 1: Découper des rectangles de tissus dans une serviette éponge un peu vieille. J’ai choisi des rectangles assez grands de 20 cm par 10 cm.
  • Etape 2: Faire bouillir les 500ml d’eau et laisser refroidir avant utilisation.
  • Etape 3: Nettoyer votre bocal, sécher-le. Puis placer vos nouvelles lingettes dans le bocal. Tasser bien. Avec la préparation à base d’eau, les lingettes prendront moins de place.
  • Etape 4: Mélanger sans remuer l’eau, avec l’huile d’olive, le savon, et l’huile essentielle. Mélanger créera de la mousse. Et franchement, l’objectif bain moussant n’est pas pour aujourd’hui. L’huile essentielle est utilisable pour les enfants de + 3 mois et les femmes enceintes.
  • Etape 5: Verser délicatement le mélange dans le bocal sur les futures lingettes. Une fois les lingettes immergées, retourner le pot sans le fermer totalement afin de laisser écouler le trop plein. Evidemment, c’est à faire dans un évier propre. Sauf si vous avez envie de nettoyer vos sols.
  • Etape 6: Fermer le bocal, installez-le là où vous en avez besoin (toilettes, salle de bain ou même cuisine). Prévoyez une « poubelle » pour recueillir les lingettes sales et pouvoir les passer par la suite en machine.

Je suis partie sur une utilisation d’un bocal par semaine. Je vous ferais un retour après utilisation afin de savoir si cela coïncide avec nos besoins.

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Lucile dit :

    Intéressant !
    Du bête savon de Marseille fonctionnerait ?
    Qu’apporte l’HE camomille romaine ? L’odeur ? Son côté conservateur pour éviter que l’humidité fasse sentir mauvais les serviettes ?
    Il y a peut être moyen de récupérer le trop plein qui s’ecoule pour le conserver et une utilisation future…

    J'aime

    1. Le savon de Marseille fonctionne aussi. Il y a de nombreuses recettes possibles. La camomille c’est par rapport aussi aux petites fesses irritables. ça marche aussi sur l’humeur. hihi Donc j’en profite ! Je confirme aussi aucune mauvaise odeur dû à l’humidité. Le bocal bien fermé, c’est nickel. Et si l’eau est encore chaude, il y a un effet conserve pour la première utilisation. Pour le trop plein, je l’ai laissé dedans pour le test de la semaine 2. Aucune problème à moitié de semaine.

      J'aime

  2. Lucile dit :

    Après plusieurs mois, où en es-tu de ces lingettes ? Toujours satisfaite ?

    J'aime

    1. CoC dit :

      Et bien, oui ! Toujours! ça ne bouge pas. Toujours pas d’odeurs. Lavé avec le reste du linge et c’est gagné.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.