Mr Pirate a testé des jeux de société avec Oika Oika.

Jeudi, nous vous présentions la société Oika Oika avec Maël Fradin et ma petite bande de joueurs. Lors de cette rencontre amicale et joyeuse, Mr Pirate, 3 ans, a profité pour découvrir deux jeux. Nous vous les présentons aujourd’hui.

Jeu 1

Cui Cui

Rendez-vous dans l’univers de quatre oisillons. Les enfants vont devoir nourrir les petits bêtes pour les voir grandir jusqu’à ce qu’ils prennent leur envol.

Ce petit jeu tout simple demande à l’enfant de la concentration, un sens de l’observation et la capacité d’associer les images. Simple et efficace.

Jeu 2

Play Playa

Nous voici sur la plage. La mer est basse et nous découvrons de nombreux détritus oubliés. Sous ses déchets, les animaux de la mer sont bloqués. Pour les aider à retourner barboter dans leur habitat naturel, l’enfant doit jeter un dès et les retrouver grâce à son sens de l’observation et sa mémoire. Tout cela, avant que la marée ne remonte. Ce jeu coopératif même un mémorie et l’écologie. Une variante existe une fois que l’enfant ou les enfants son à l’aise. Il est en effet prévu d’apprendre à trier les déchets.

Ce jeu de plateau nous a particulièrement plu. Mr Pirate y a joué plusieurs fois en 3 heures de temps.

Voici pour nos tests du moment. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur Oika Oika et découvrir 3 jeux testés entre adultes, c’est par ici.

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.