Lundi Bonheur: Besoin d’inspirations?

Aujourd’hui, nous nous retrouvons avec une phrase inspirante de mon auteur préféré.

Mais, qui est-ce?

Les habitués des échanges sur les possibles et l’évolution de l’Homme avec un grand H penseront immédiatement à BERNARD WERBER et la magie de ses écrits. Des Fourmis à Depuis l’Au-delà, il nous emmène dans un monde à accompagner dans ses évolutions, à réfléchir, à repenser, à redécouvrir, à voir enfin. Personnellement, je suis fan de ces ouvrages qui me poussent à une réflexion et une ouverture d’esprit toujours plus grande. Le Miroir de Cassandre est vraiment une de mes lectures favorites mais L’ Arbre des possibles me laissent un sentiment puissant de choix pour demain. Si vous ne connaissez pas encore, il est temps de partir en quête de ces lectures à la portée de chacun.

En attendant, profitons d’une citation inspirante de Monsieur Werber.

IMG_20171213_115544_138.jpg

Alors, ça vous fait penser à quoi ?

Dans notre super société de compétition, j’ai un esprit assez revanchard. Depuis petite, je veux être la première, parfaite, plus informée, plus rapide, plus tout quoi ! Et par dessus tout, je veux gagner. Il est vrai que gagner à un jeu de société me fait plaisir. Par contre, l’enjeu est moindre et je suis bonne joueuse. Mais dans la vie de tous les jours, je n’apprécie pas de perdre. Le pire se situe autour des discussions et débats. Et si je connais mon sujet, … ouille … je vais clairement vous faire chier ! Parce que j’aime convaincre. J’ai quand même fait quelques années de Droit. J’aime manier les mots. Et j’aime savoir. Vous êtes comme ça vous aussi ? Ou l’étiez?

Il y a quelques temps, j’ai commencé à comprendre qu’il fallait choisir ses batailles. La diplomatie est devenue de mise, ainsi que la réflexion et l’analyse des comportements humains. Peu à peu, je vois que convaincre est même complètement contre-productif. Il semble que notre manière, et la mienne, ne soit pas encore adéquate. Trop souvent, le récepteur du message se sent jugé. Et même, plus nous faisons attention à nos propos et la manière de les amener, plus il peut se refermer comme une huître !

Ainsi, je suis venue à me dire que seuls mes actes prouveraient mes dires.

C’est déjà un grand pas en avant. Mais j’aime trop communiquer pour laisser en plan un débat sur un sujet qui me passionne *Je ne vous dis pas lequel. Devinez !*. Du coup, entre apprentissage de la communication non violente et compréhension de l’autre, je louvoie pour ne plus convaincre mais réfléchir. Le but de nos vies n’est-il pas d’évoluer vers des solutions plus proches de notre nature humaine ? N’est-il pas d’avancer ensemble? N’est-il pas de permettre à une autre génération de venir au monde et de vivre réellement? N’est-il pas de prendre soin des autres et des richesses planétaires? N’est-il pas de prospérer pour un avenir serein?

… Alors réfléchir, plutôt que convaincre, est peut-être la solution pour pacifier les échanges et amener à grandir ensemble dans le respect de l’humain et de la planète.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.