L’expérience Escape Game JOHN DOE

Nouvelle expérience, loin de ma zone de confort avec les Blogs du 44, en cet fin mai 2017. Me voilà parti à la découverte de La Prison de Blue Castel en République Tchèque, avec cinq agents de choc !

Je vais tenter de vous partager l’ambiance de cette découverte sans vous révéler ses petits secrets. Vous me direz si ça vous a donné envie d’aller tester !

***

L’escape game, qu’est-ce que c’est?

L’escape game est un jeu d’évasion, une mise en action réelle dans un univers fictif. Pendant une heure, une équipe de 2 à 6 personnes, cherche à résoudre une énigme afin de sortir d’un espace où elle est enfermée.  Rassurez-vous, même si vous perdez au jeu: c’est un jeu, vous sortirez !

Pour profiter de ce moment d’évasion #éhé#, il est nécessaire de travailler en équipe, en communiquant et écoutant vos coéquipiers de jeu. C’est difficile ! C’est également un bon travail. Nous découvrons alors nos réactions, des personnalités,  créons des liens, profitons du stress ambiant de la situation pour se découvrir des liens de connivences.

Petit info : Ce type de game existe en France depuis 2013.

 

***

Pour se mettre dans l’ambiance de ma première évasion, lancez le teaser de La Prison de Blue Castel – John Doe Escape Game.

Alors, quelles impressions cela vous laisse? Une petite montée d’adrénaline, peut-être? Une envie d’en savoir plus? Allez c’est parti, je vous livre mon retour d’expérience.

***

Première expérience !

C’est ma toute-première expérience de ce type de jeu. Mes amis ont tous essayé pendant ma grossesse. Pas de bol, à l’époque je ne pouvais pas suivre. Je m’attendais donc à un moment de concentration intense, de la recherche d’indices, des pistes à suivre, de l’écoute et de la communication.

Une ambiance flippante !

Je ne m’attendais pas du tout à être plongé dans le noir menottée à deux autres « agents » en sursautant aux moindres bruits suspects. De toute évidence, mes partenaires du jour n’étaient pas non plus à l’aise avec l’idée.

Des décors et une ambiance générale assez flippants ! Bien sûr, nous savons pertinemment que nous sommes dans un jeu de rôle. Toutefois, les organisateurs ont bien préparé leur coup. Face à l’une des salles j’ai carrément laissé échapper un mouvement de recul. Savoir ce qui est caché derrière les portes ne me tentaient pas particulièrement. Heureusement, que j’avais des collègues plus téméraires et joueurs.

La clef dans la communication !

Passer le cap des premières émotions, de la découverte du lieu, de la reprise de ses esprits n’est pas chose facile pour une première expérience. Se plonger dans l’ambiance a été une première barrière pour moi. De même, découvrir des partenaires de jeux flippés m’a également bloqué. L’ambiance générale mettait en avant tout un processus pour entrer dans le jeu et réagir en 60 minutes. Les habitués se sont plus vite emparés de la situation que moi. Et heureusement, sinon j’y serais encore. Façon de parler, évidemment.

Différents niveaux de difficultés.

Personnellement, cet escape game était compliqué pour moi. Non pas dans la question des émotions et du stress mais plus dans la réflexion. La mise en action, voyant mes collègues s’agitaient, m’a paru difficile. J’observais beaucoup l’environnement sans toujours suivre. Quelques indices m’ont parlé sans trouver la solution. Certains, je ne les ai même pas remarqué. En bref, et dans mon cas, trop difficile pour une première fois!

Des maîtres du jeu, bien dans leur rôle.

Peut-être ne le savez-vous pas, mais lors du début et la fin de l’escape game, l’équipe est accueilli. Et chez John Doe, ça ne rigole pas ! Je n’avais pas encore passé la porte que notre « chef » lui était déjà dans son rôle nous accueillant impassiblement. Après quelques explications et nous avoir laisser un dossier à étudier, nous nous retrouvâmes avec notre agent de liaison. Cette dernière nous a préparé au jeu tout en restant dans son rôle et nous précisant des petites consignes de sécurité. Quoi qu’il se passe à l’intérieur, nous ne sommes pas seuls. Nous sommes filmés (sans enregistrement) afin d’être sécurisé et aidé en cas de piétinement de notre enquête. Même si l’ambiance est particulière, aucun danger ! N’hésitez pas!

 

En résumé, je referais ! Mais dans un autre style ! Sur Nantes, il y a du choix et j’ai hâte de partir à la découverte de ces espaces hors du temps. Une vraie pause dans ma semaine et un très bon souvenir!!!

# Tentez par l’expérience Joe Doe ? Filez découvrir toutes les aventures d’Escape Game entre la prison de Newcastle, la Mine et bientôt le Casino !!! #


Merci à l’équipe de l’Escape Game John Doe et au collectif Les Blogs du 44.


Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Lucile dit :

    Je confirme donc que ce n’est pas du tout pour moi, je n’ai pas la patience nécessaire pour ce genre de jeux. Et alors si en plus c’est flippant, c’est bon vous m’avez perdue :p
    En tout cas l’expérience est sympa malgré tout

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s